Catégories
Actualités Scolaires

5 étapes pour apprendre l'alphabet japonais

Une fois que vous avez appris quelques notions de base du japonais et des phrases japonaises de tous les jours, votre prochaine étape dans l'apprentissage des langues est souvent l'alphabet japonais. Quelle que soit la langue que vous apprenez, prendre le temps de vous familiariser avec l’alphabet d’une langue se traduit généralement par une meilleure compréhension de la prononciation. C'est certainement vrai pour le japonais et l'explication vidéo ci-dessus de Reina Scully de YouTube est un excellent point de départ.

L'alphabet japonais peut sembler un peu inconnu au début car il est basé sur des caractères appelés kana, mais une fois que vous vous serez orienté, vous constaterez que le système est magnifiquement simple car il est en grande partie phonétique. Kana a deux ensembles spécifiques de caractères appelés hiragana et katakana. Hiragana est l'endroit où les débutants devraient commencer car ce sont les caractères qui représentent les mots japonais traditionnels tandis que katakana est pour les mots étrangers

Qu'est-ce que Hiragana?

Hiragana (平 仮 名)) est un composant du système d'écriture ou de l'alphabet japonais. Les caractères Hiragana représentent 46 sons dans la langue japonaise, mais lorsqu'ils sont combinés avec d'autres éléments comme les signes diacritiques, élargissent l'alphabet japonais à 81 sons. À quelques exceptions près, chaque symbole de l'alphabet japonais ne représente qu'un seul son.

Hiragana est souvent présenté aux apprenants sous la forme d'une grille avec cinq sons de voyelle à droite (a, i, u, e, o) qui correspondent à dix sons de consonnes en haut. (n, w, r, y, m, h, n, t, s, k). La grille hiragana est parfois appelée gojūon, 五十 音 ou «cinquante sons». Les caractères sont créés en japonais en combinant une voyelle et le son et le symbole de la consonne correspondante.

Est-il difficile d'apprendre l'alphabet japonais?

Alors que l'alphabet japonais peut sembler intimidant au début car il repose sur un système de caractères inconnu, l'application de hiragana est étonnamment simple. Il existe de nombreux mots japonais plus courts que vous pourrez prononcer après avoir appris une seule combinaison de voyelle et de consonne.

Un autre élément qui rend les sons de l'alphabet japonais un peu plus faciles à prononcer est que, bien que la langue japonaise ait deux hauteurs différentes (basse et haute), les syllabes ont une accentuation égale. Vous pouvez souvent décomposer les mots prononcés phonétiquement et utiliser votre grille Hiragana pour les traduire en caractères écrits avec un minimum d'effort.

5 étapes pour apprendre l'alphabet japonais

Suivre les étapes ci-dessous aidera les débutants à se familiariser avec l'hiragana et à apprendre l'alphabet japonais d'une manière qui solidifiera le concept et fournira une bonne base pour comprendre le système d'écriture japonais.

1. Commencez par la grille Hiragana

Alphabet japonais Hiragana

La grille hiragana montre comment les consonnes et les voyelles en japonais se combinent pour produire des sons et des caractères. Cette grille 5 × 10 avec des consonnes en haut et des voyelles à droite était destinée à montrer les cinquante sons originaux du japonais, bien que la langue moderne n'utilise pas quatre des sons. Ces 46 sons et caractères du hiragana se lisent de droite à gauche et de haut en bas.

Bien que le japonais soit en grande partie phonétique, il y a quelques exceptions détaillées ci-dessous à prendre en compte lorsque vous combinez voyelles et consonnes.

  1. ti (ち) se prononce comme «chi»
  2. hu (負) se prononce «fu»
  3. ha (は) se prononce «wa»

Exemple:
こ ん に ち は
ko n nichi ha est prononcé kon’nichiwa
(Bonjour)

こ ん ば ん は
Ko n ba n ha est prononcé Konbanwa
(Bonsoir)

  1. il (へ) se prononce «e»
  2. wo (を) se prononce «o»

Exemple:
し ゃ し ん を と っ て く だ さ い
Shashin wo totte kudasai
(veuillez prendre une photo)

2. N'ayez pas peur de le chanter

Lorsque vous commencez à apprendre l'alphabet japonais, il peut être utile de développer une pratique dans laquelle vous accentuez le rythme ou la rime des sons sur un ton chantant. Cette pratique de chant peut sembler un peu ridicule au début, mais elle vous aidera à la mémoriser plus facilement. Cela peut également vous aider à développer une oreille pour la prononciation et le ton, qui sont très importants lorsque vous apprenez à parler japonais.

3. Ajouter lentement des modifications

Il y a plusieurs marques ou signes diacritiques qui sont ajoutés à hiragana qui élargissent l'alphabet de 46 à 81 caractères ou sons. Commencez lentement à ajouter chacun à votre compréhension de l'alphabet de base et vous constaterez que votre vocabulaire écrit se développe rapidement.

Dakuten
Les caractères pour les sons des lettres de G, Z, D et B sont créés en japonais grâce à des variations des caractères pour K, S, T et H appelés dakuten. Dakuten est la pratique consistant à ajouter un petit double tiret en haut à droite du personnage, parfois appelé dix dix 点 々 qui se traduit par des «points».

Exemple:
鼻血
ha na dji
(saignement de nez)

友 達
tomo da chi
(ami)

大学
da i gaku
(Université)

Handakuten
Les handakuten sont de minuscules cercles ajoutés en haut des caractères que vous ne trouverez que dans la colonne «H» de la grille hiragana. L'ajout de ce petit cercle indique au lecteur de transformer le son «h» en un son «p». Il n'est pas souvent utilisé en japonais, sauf pour des mots empruntés ou des onomatopées.

Exemple:
パ ン
la poêle
(pain)

ぴ か ぴ か
Pika Pika
(brillant ou scintillant)

Sutegana
Les Sutegana sont des versions miniatures de hiragana ajoutées entre les personnages pour produire un son glissant tel que trouvé dans les sons ya, yu et yo. Sutegana introduit également le son «tsu», qui se prononce comme un staccato entre les mots.

Exemple:
踏 み 台
kyatatsu
(escabeau)

休憩
kyuukei
(repos ou pause)

今日
kyou
(aujourd'hui)

L'ajout de ce staccato peut être très important car il peut créer de nouveaux mots ou significations à partir de mots au son similaire en japonais.

Exemple:
特 に
à ku ni
(particulièrement)

と っ く に
à kku ni
(déjà survenu)


ka ta
(épaule)

勝 っ た
ka tta
(a gagné)

4. Sonnez-le

L'un des meilleurs moyens d'apprendre le hiragana est d'essayer simplement de sonner et de décomposer les mots japonais en caractères. Par exemple, vous pourriez entendre o ha yo u ou «bonjour» et si vous sortez votre grille hiragana, vous pourrez tracer phonétiquement les caractères le long de la grille et écrire le mot correspondant (お は よ う).

5. La pratique rend parfait

Comme pour toute langue, la clé est de continuer à pratiquer. Plus précisément, lorsqu'il s'agit d'apprendre l'alphabet japonais, il peut être utile de séparer les mots et de les écrire pendant un moment jusqu'à ce que vous vous sentiez en confiance. L'affichage de la grille hiragana quelque part où vous pouvez la voir, comme près du miroir lorsque vous vous brossez les dents, peut également aider votre cerveau à se souvenir plus facilement des caractères la prochaine fois que vous aurez besoin de décomposer phonétiquement un mot en japonais écrit.

Articles recommandés:

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *