Catégories
Actualités Scolaires

5 meilleurs conseils d'autosoins des Grecs

Quand j'ai déménagé pour la première fois en Grèce pour un été, j'ai été surpris par la lenteur de tout. Il y avait les grands-parents qui serpentaient sur la petite place de la ville, les petites vagues qui poussaient lentement contre les murs du port et les déjeuners d'une heure tous les après-midi. Lorsque vous passez de regarder des gens renverser du café dans leurs gobelets en papier sur leur marche pour travailler pour regarder les gens assis dans un café pendant 30 minutes après avoir fini leur café, cela peut être un peu une surprise. Aux États-Unis, nous allons toujours, allez, allez, donc pendant les premières semaines j'étais en Grèce j'étais impatient.

Je suis un marcheur notoirement rapide et un locuteur assez rapide, donc mes jambes et mes oreilles ont dû s'adapter aux voisins lents et aux histoires longues. J'en avais goûté un peu avec mon yiayia, une femme qui avait toujours une histoire à raconter. Quand j'étais petite, j'écoutais les histoires de son île grecque, de ses champs de coquelicots et de ses mers – chaudes et claires comme l'eau du bain – avec admiration. Sa vie semblait toujours à des milliers de kilomètres de la mienne, mais ses histoires semblaient si proches que l'on pouvait goûter le sel dans l'air et l'huile d'olive sur les légumes d'été cuits au four.

Aux États-Unis, nous allons toujours, allez, allez, donc pendant les premières semaines j'étais en Grèce j'étais impatient.

Quand je suis arrivée en Grèce, je me suis retrouvée dans la maison dans laquelle elle avait grandi et je suis immédiatement revenue dans ses histoires. Au début, je ne pouvais pas supporter le fait que les magasins fermaient après le déjeuner pendant quelques heures, et que tout le monde était occupé tout l'après-midi dans ses lits. Il y avait des serveurs lents et une connexion Wi-Fi lente. Mon moi américain occupé ne pouvait pas gérer tout le temps libre restant dans la journée pour simplement se détendre.

Mais lentement, juste dans le caractère, je suis tombé dans le mode de vie grec. Le WiFi n'était pas lent quand moi aussi je travaillais plus lentement, distrait par les passants. Les serveurs étaient de qualité plutôt que de quantité, vérifiant moins souvent, mais avec des sourires plus authentiques. Je ne me suis bientôt pas soucié des lents après-midi, alors que je venais profiter de ramper dans ma chambre climatisée après un gros repas de brami et une matinée sous le chaud soleil d'été. Et je n'étais plus gêné par les marcheurs lents car là je faisais de même.

Lorsqu'ils apprennent à se détendre comme les Grecs, la plupart trouvent plus facile à dire qu'à faire. Il est difficile de ralentir, je suggère donc d'apporter des modifications une étape à la fois. Puisque la Grèce a eu beaucoup d'influence d'autres pays tout au long de son histoire, les traditions et la culture changent selon l'endroit où vous vous trouvez en Grèce, mais beaucoup de choses restent les mêmes. Je vais partager ce que j'ai appris en passant du temps à Céphalonie, une île nichée dans la mer entre la Grèce et l'Italie, alors ne soyez pas surpris si vous ne remarquez pas les mêmes routines dans d'autres parties de la Grèce.

Les routines changent également en fonction de votre âge et de votre profession. Si vous êtes un homme d'affaires occupé à Athènes, vous n'allez probablement pas faire une sieste l'après-midi très souvent, mais si vous travaillez dans une petite boutique sur une île grecque, vous pouvez en prendre une tous les jours. Quoi qu'il en soit, je pense que les Américains, ou toute personne issue d'une culture en évolution rapide (moi y compris), pourraient utiliser quelques conseils tirés des habitudes chaleureuses et relaxantes des Grecs.

Conseils de vie relaxants des Grecs

1. Apoyevmatinos Ipnos (απογευματινός ύπνος)

C’est la sieste que les Grecs font l’après-midi, ce qui signifie «le sommeil de l’après-midi». On l’appelle parfois mikros ipnos (μικρος ύπνος), ce qui signifie littéralement «peu de sommeil». Cette sieste est prise juste après le déjeuner, qui est le plus gros repas de la journée. Un déjeuner typique est soit un plat de viande, comme du poulet grillé, ou un plat de légumes, comme des tomates farcies, chacun avec une petite salade grecque, de la feta et du pain. Il est courant de se faire servir un plat très complet, puis d'être poussé pour avoir une deuxième portion. (Les Grecs sont des pousseurs de nourriture, mais tout est par amour.) Une fois que vous pensez vraiment que vous allez exploser, l'hôte / l'hôtesse apporte une pastèque froide ou un autre fruit délicieux, puis vous êtes obligé de faire une sieste parce que le l'idée de déménager ailleurs que dans votre lit après un repas comme celui-ci semble assez peu probable.

Ce n'est pas seulement le soleil chaud et les gros repas qui ont fait dormir les Grecs pendant toutes ces années. Ils savent que cela les fait se sentir mieux, mais la recherche prouve également que le sommeil est important pour la santé physique – après tout, c'est le moment où votre corps se répare.

Il est courant de se faire servir un plat très complet, puis d'être poussé pour avoir une deuxième portion. (Les Grecs sont des pousseurs de nourriture, mais tout est par amour.)

2. Aragma (άραγμα)

La culture grecque du froid

Aragma est l'argot qui se traduit par l'acte de refroidissement, et le garçon sait que les Grecs savent se détendre. Cette activité se fait généralement à la plage ou dans un café. Les Grecs ne se précipitent sur rien, alors ils prennent leur temps à boire leur café et à patauger dans leurs eaux bleues claires. Vous pourriez également en voir aragma sur les porches juste avant le crépuscule. Quand j'étais en Grèce, ma famille m'invitait toujours et dans mon esprit américain, je pensais toujours, faire quoi? Mais finalement, j'ai appris que c'était juste pour traîner et profiter de la compagnie de l'autre, ce que j'essaie de faire plus aux États-Unis chaque fois que je suis avec ma famille et mes amis.

Passer du temps à se détendre avec les autres est si important. Une étude a révélé que la force du cercle social d'une personne, mesurée par l'activité des téléphones portables entrants et sortants, était en fait un meilleur prédicteur des niveaux de stress, de bonheur et de bien-être autodéclarés que les données du suivi de la condition physique sur l'activité physique, le cœur taux et sommeil. Certains chercheurs affirment même qu'être trop seul est tout aussi mauvais pour la santé que fumer des cigarettes!

3. Peripato (περπατάω)

Comme les Italiens avec leur passeggiata, les Grecs aiment aussi se promener le soir. Cela se produit généralement après la sieste et avant le dîner. Mon yiayia l'appelle la «promenade flirt» parce qu'à l'époque, tout le monde était à son meilleur et faisait de son mieux pour flirter avec les jolies femmes. La plupart du temps, peripato a lieu dans le centre de la ville, mais si vous avez la chance de vivre près de la plage, il se peut que ce soit au bord de l'eau. J'ai même pris un peripato en traversant le désert à la recherche d'artichaut sauvage, qui est plus petit et plus épicé mais si délicieux.

La marche est considérée comme une activité physique extrêmement efficace qui présente de nombreux avantages pour la santé, tels que la réduction de la dépression et de la fatigue, l'amélioration de l'humeur, la réduction du stress sur les articulations et la réduction de la douleur, la prévention de la prise de poids et la réduction du risque de cancer. Et vous n'avez besoin que d'environ 25 minutes par jour pour profiter de la plupart de ces avantages.

4. Peratzatha (περατζαθα)

le paratzatha va de pair avec aragma, car paratzatha est l'activité apaisante des gens qui regardent. Avec le WiFi lent susmentionné et quelques téléviseurs, regarder les gens est l'une des activités les plus divertissantes que vous puissiez faire lorsque vous êtes dans un café. J'aime personnellement entendre les discussions passionnées des vieillards grecs sur leurs opinions même si je ne comprends pas tout. J'aime aussi attraper les pêcheurs qui partent en mer dans leurs petits bateaux de pêche colorés.

5. Filoxénie (φιλοξενία)

Filoxenia signifie littéralement «l'ami (filo) d'étrangers ou d'étrangers »(xenia), et cela signifie que vous êtes amis avec tout le monde, peu importe d'où ils viennent. Filoxenia est moins un acte et plus une attitude. Vous verrez cet état d'esprit dans de nombreux endroits, y compris les restaurants, ce qui est probablement la raison pour laquelle les serveurs sont si sympathiques, mais vous remarquerez que vous serez chaleureusement accueilli dans les maisons des étrangers comme ils vous connaissent depuis des années.

Je me souviens une fois, quand j'étais en Grèce, je cherchais des piles pour un thermomètre, ce que je savais qu'ils n'avaient pas à l'épicerie. J'ai essayé d'aller à la pharmacie, mais ils n'en avaient pas, et au lieu de me dire de continuer mon chemin, ils m'ont suggéré d'essayer le magasin d'appareils photos de l'autre côté de la rue. Je suis entré dans la boutique d'appareils photo et ils avaient en effet les piles que je cherchais. Mais, l'homme m'a gentiment dit qu'ils ne vendaient les batteries qu'en paquets de huit lorsque j'en avais seulement besoin, et m'a suggéré d'aller au magasin électronique en haut de la rue. J'étais tellement surpris qu'il était prêt à perdre des affaires simplement parce que cela pourrait me faire économiser de l'argent!

Alors je me suis dirigé vers le magasin d'électronique, et la fille qui y a travaillé m'a montré exactement le même paquet de piles, puis m'a suggéré d'aller au magasin d'appareils photo car ils pourraient vendre les piles individuellement, et a dit qu'elle ne voulait pas de moi avoir à acheter huit. À cette époque, j'avais traversé la ville à quelques reprises, alors j'ai continué et acheté le pack de huit, mais j'ai été tellement impressionné par la gentillesse de ces propriétaires d'entreprise. Cela m'a vraiment montré jusqu'où les Grecs pouvaient aller pour être amicaux avec les étrangers.

Bien que vous ne puissiez pas voir la gentillesse comme une activité de bien-être, elle l'est en réalité. Un article publié dans The Journal of Positive Psychology a révélé que les participants qui étaient plus altruistes ont rapporté un plus grand sens du but et du sens dans leur vie, ce qui conduit à un plus grand bonheur global.

J'ai été tellement impressionné par la gentillesse de ces propriétaires d'entreprises. Cela m'a vraiment montré jusqu'où les Grecs pouvaient aller pour être amicaux avec les étrangers.

Ne soyez pas trop stressé si vous ne pouvez pas prendre toutes ces habitudes dans votre routine quotidienne, car si vous êtes comme moi, il faudra un peu de temps pour s'y habituer, mais je peux vous dire que ça vaut le coup!

Articles recommandés:

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *